Baromètre biomasse Observ’er 2016

Archives

La consommation de biomasse solide, essentiellement du bois-énergie, reste encore fortement tributaire des besoins en chauffage et donc des conditions climatiques. L’hiver 2015 moins doux à l’échelle européenne que celui de 2014 explique en grande partie le rebond de la consommation d’énergie primaire biomasse solide. Indépendamment des aléas climatiques, l’utilisation de biomasse solide, que ce soit à des fins de production de chaleur ou de production d’électricité, tend à augmenter dans l’Union européenne sous l’impulsion de politiques européennes favorables. Elle affiche en 2015 un nouveau record de consommation avec 93,8 Mtep, soit une hausse de 3,8 Mtep par rapport à 2014.

Télécharger le document : Baromètre Biomasse 2016

Source de l’article Observ’ER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *