station biométhane Carrefour Ile de France

Première station biométhane pour Carrefour en Ile-de-France

Carrefour a inauguré avec Air Liquide la première des neuf stations-service bio-GNV prévues pour approvisionner les 200 camions qui rouleront avec ce carburant d’ici la fin d’année. Ils livreront 250 magasins urbains à Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux et Lille.

Livrer les magasins en centre-ville devient de plus en plus contraignants, les municipalités multiplient les législations pour proscrire les véhicules polluants et bruyants. Face à ce phénomène, Carrefour a pris le virage du biométhane. Le distributeur a d’ailleurs inauguré vendredi 7 avril sa première station biométhane,  station-service bio-GNV (station biométhane) à  Servon, en Seine-et-Marne, située à proximité de la plateforme logistique de Brie-Comte-Robert. Elle doit permettre d’étendre le parc de ses véhicules roulant avec ce carburant. Carrefour cible 200 camions approvisionnés par 9 stations-service pour livrer 250 magasins urbains à Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux et Lille.
Economie circulaire pour le Bio-GNV 
En effet, ce type de transports permet une réduction de 75 % les émissions de CO2, la suppression des émissions de particules fines et la réduction de 50 % des nuisances sonores. Par ailleurs, le biométhane repose sur de l’économie circulaire, puisqu’une partie des biodéchets sont collectés dans les magasins.
« En favorisant l’usage d’un produit non délocalisable, Carrefour fait le choix d’une énergie créatrice d’emplois en France et apporte son soutien aux filières agricoles, précise le distributeur dans un communiqué. C’est enfin un choix de transition énergétique qui permet d’accélérer l’autonomie des usagers face aux énergies fossiles. »  Le distributeur cible  à l’horizon 2025 la réduction de 30% des émissions de gaz à effet de serre par palette transportée par rapport à 2010.
Source de l’article LSA l Auteur Clotilde Chenevoy l Le 11 Avril 2017

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux