Biométhane : point d’étape et nouvel arrêté

29 centrales de biométhane sont en service en France, avec une capacité de production de 440 GWh/an ; 3 sites ont été ouverts depuis le début de l’année.

29 centrales de biométhane sont en service en France, avec une capacité de production de 440 GWh/an ; 3 sites ont été ouverts depuis le début de l’année. Quant au pipe de la filière, il comprend désormais 241 projets, inscrits en attente sur les réseaux de GRDF et GRTGaz, selon le recensement effectué par France Biométhane.

Ce think tank créé par la filière l’année dernière publie son deuxième observatoire (consultable ci-dessous), mettant en évidence les perspectives de cette forme de valorisation du biogaz mais aussi ses handicaps.

Coté soleil, le président du think tank, Cédric de Saint Jouan, qui dirige le développeur- producteur Vol-V, insiste sur les promesses du GNV, un gaz qui pourrait représenter 14% de l’énergie consommée dans les transports en 2030. Mais aussi celles du biométhane de 2è génération, produit à partir de biomasse solide par gazéification. Cette technologie pourrait représenter 35% du gaz consommé en 2050, selon le communiqué de France Biométhane.

On n’obtient pas tous les jours 20 ans

Côté ombre, le think tank pointe un développement global encore très lent et un financement freiné par les réticences des banques. Les deux raisons principales selon ce groupe d’experts ? Des régimes d’autorisations complexes et un tarif d’obligation d’achat toujours fixé sur quinze ans et non vingt, comme c’est la cas des autres EnR.

Ce rapport de France Biométhane est publié au moment où paraît au Journal officiel l’arrêté du 26 avril 2017 fixant les conditions d’achat du biométhane produit à partir des installations de stockage de déchets non-dangereux et injecté dans les réseaux, modifiant le texte du 23 novembre 2011. Il encourage la valorisation mixte du biogaz, à la fois par injection et par production d’électricité.

Source de l’article GreenUnivers l Auteur  Jean-Philippe Pié l Le 28 Avril 2017

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux