Règlementations et perspectives

Le nombre de projets en file d’attente a quasiment doublé entre fin 2017 et fin 2018 pour atteindre 661 projets inscrits ayant une capacité cumulée de 14 TWh. Du côté de la demande la progression du nombre de véhicule roulant au GNC1 et du nombre de stations services distribuant du bioGNC accélère depuis 2016. Le développement du marché des Garanties d’Origine représente aussi une perspective de croissance de la demande en gaz renouvelable sur la partie fourniture. Le projet de PPE revoit à la baisse les ambitions de développement pour le biométhane. En particulier dans le « scénario bas » les pouvoirs publics fixent un objectif de 14 TWh injectés en 2028 qui est bien inférieur à la trajectoire imaginée dans la PPE 2015. Les tarifs d’achat devraient aussi évoluer en faveur d’un système d’appels d’offres qui ferait passer le prix d’achat du biométhane d’environ 100 €/MWh3 actuellement à 67€/MWh pour les producteurs.

Liste des indicateurs

 

  • Révision des objectifs de la PPE
  • Évolution des tarifs d’achat
  • Les Garanties d’Origine
  • Les modes de production alternatifs

 

Présentation des indicateurs

 

Méthode

La méthode poursuivie se fonde sur des données publiques émanant des acteurs du secteur, des organisations professionnelles et des pouvoirs publics, complétées de l’expertise du think tank et de Sia Partners. Les indicateurs sont calculés, estimés et analysés par Sia Partners en toute indépendance. En cas d’estimation, les hypothèses seront toutes présentées.

L’ensemble des données et indicateurs sont actualisés au fil de l’actualité et téléchargeables gratuitement sur le site de France Biométhane (http://france-biomethane.fr/) et sur le Site EnergyLab de Sia Partners (https://www.energylab.sia-partners.com/).

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux