La technique

Description du biogaz, du principe de fonctionnement et des différents avantages...

Qu’est ce que le biométhane ?

Le terme biométhane désigne la version renouvelable d’origine biologique du gaz naturel, une source d’énergie qui peut en Europe contribuer à l’objectif de la transition énergétique, tout en limitant les émissions globales de gaz à effet de serre.

De déchets organiques à biogaz

Initialement la méthanisation de la matière organique produit du biogaz, un mélange gazeux qui contient environ 60 % de méthane (CH4), 40 % de dioxyde de carbone (CO2) et quelques autres impuretés dont le Souffre. Ce biogaz peut être valorisé en faisant tourner un moteur sur site pour produire de l’électricité et de la chaleur (cela s’appelle de la cogénération) ou en créant du biométhane qui sera injecté dans le réseau de gaz naturel.

Pour obtenir du biométhane, le biogaz est filtré par un épurateur qui élimine le CO2 et les autres composés impurs. Il ne reste alors que le méthane qui a des qualités similaires à celles du gaz naturel. Il est appelé biométhane et peut être injecté dans le réseau de distribution de gaz ou utilisé dans une chaudière et comme carburant de véhicules.

Initialement, dans une unité de méthanisation, le biogaz est créé par une dégradation biologique de la matière organique qui est contenue dans des substrats fermentescibles. Ces substrats ont plusieurs origines :

  • collectes municipales : tontes de pelouse, cantines scolaires
  • déchets agricoles : lisiers, fumiers, déchets céréaliers, CIVE (Cultures intermédiaires à vocation énergétique)
  • co-produits agro-industriels riches en matière organique : graisse, déchets de fruits et légumes, etc
  • boues collectées dans les stations d’épuration
  • décharges municipales

Le biométhane, comment ça marche ?

  1. Les déchets organiques sont collectés puis triés, brassés et introduits dans un méthaniseur. Ils sont ensuite mélangés et chauffés. En fermentant, les bactéries les transforment en biogaz.
  2. Le biogaz est épuré afin de ne garder que le CH4, qui prend alors le nom de biométhane.
  3. Une fois odorisé et compressé, le biométhane peut alors être injecté dans le réseau de distribution GRDF ou GRT Gaz.
  4. Chauffage, cuisson, production d’eau chaude, carburant…. ses usages sont strictement identiques à ceux du gaz naturel, mais sont 100 % renouvelables.
  5. Par ailleurs, le digestats (95% du volume entrée dans le méthaniseur) est épandu dans les champs

Injection de gaz naturel*Source du schéma GrDF

Les avantages du biométhane

Le cycle du biométhane représente l’exemple parfait d’économie circulaire territoriale : il permet de valoriser des déchets agricoles et agro-industriels, de produire une énergie renouvelable en captant et valorisant le biométhane, puis d’épandre le digestats riches en matières organiques qui se substitue  aux engrais chimiques pour les exploitants agricoles.

En terme de bio-économie, ce processus  préserve la qualité des sols et des nappes phréatiques.Le digestats  épandus sur les sols ajoute une couche de matière végétale qui compense les effets de l’érosion.

Le biométhane produit est une énergie stockable, non intermittente, produite de manière délocalisée sur le territoire national. Il contribue donc à l’indépendance énergétique du pays et permet de réduire les importations de gaz naturels.

Par ailleurs, la production de biométhane réduit les émissions de gaz à effet de serre. Or le méthane qui s’échappe dans l’atmosphère est 25 fois plus nocif à la couche d’ozone que le dioxyde de carbone.

Quelles perspectives pour l’injection de gaz naturel ?

Injection de gaz naturelActuellement, de nombreuses collectivités territoriales, des industriels et des agriculteurs se lancent dans des projets de production et d’injection de gaz naturel. A l’horizon 2030, entre 500 et 1 400 sites injecteront du biométhane dans le réseau (feuille de route méthanisation de l’ADEME, scénarios bas et haut), et l’objectif du gouvernement s’élève à 1% de biométhane dans la consommation de gaz en France en 2020 et 10% en 2030. Source site GrDF

EN SAVOIR PLUS, visitez le site de l’ADEME et GrDF http://www.injectionbiomethane.fr

Carte des unités de méthanisation et de biogaz

Cette carte est établie à partir des données disponibles à la date du jour dans SINOE

cliquer sur la carte pour avoir accès à la version interactive

carte-sineo

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux