Qu’est ce que le biométhane ?

La méthanisation participe au dynamisme économique d’un territoire. Aujourd’hui en France elle n’est pas reconnue à sa juste valeur. On la voit uniquement comme un vecteur de production d’énergie renouvelable, le biométhane. Or elle est aussi une technologie qui valorise les déchets et permet la production d’un engrais fertilisant utilisés en complément ou en remplacement des engrais de synthèse dans une logique d’économie circulaire.

Pour ce qui est de la méthanisation territoriale, qui est complémentaire de la méthanisation agricole, les retombées pour un territoire sont importantes. C’est une filière dynamique qui compte plus de mille projets actifs à l’échelle nationale, créatrice d’emplois et de recettes locaux. Autre externalité positive issu de la méthanisation : la mobilité verte. Le développement du bioGNV à la demande des acteurs locaux pour alimenter leurs véhicules offre de belles perspectives répondant à des enjeux écologiques et économiques. 

La méthanisation en chiffres en France

155
unités produisant du biométhane en service
30 %
du mix de gaz en France à l’horizon 2050*
4000
emplois directs et indirects

* source : étude Ademe « Un mix de gaz 100 % renouvelable en 2050 »

Les bénéfices pour le territoire

Le principe d’une méthanisation territoriale doit avant tout répondre aux besoins des territoires. Elle apporte ainsi une solution qui répond à plusieurs enjeux environnementaux parmi lesquels le traitement des matières organiques en vue de leur valorisation en énergie et en fertilisant naturel, tout en contribuant à l’indépendance énergétique des territoires et à l’autonomie agricole du pays.

Elle permet aux collectivités et aux agriculteurs de bénéficier d’une solution à leurs besoins et à leurs obligations en matière de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre, qui ne pèse pas sur la fiscalité locale.

La méthanisation s’insère dans un circuit économique court, circulaire et vertueux. Les installations de méthanisation doivent être envisagées comme des équipements indispensables de nos territoires, au regard des solutions locales qu’elles apportent aux défis environnementaux et économiques.