Rapport Biométhane de gazéification – Février 2013

Evaluation du potentiel de production en France aux horizons 2020 et 2050

Démarche de détermination du potentiel biométhane 2G

La présente étude s’attache à déterminer le potentiel de production de biométhane par des technologies dites de 2ème génération en France en vue de son injection dans le réseau de gaz naturel à l’horizon 2020 et 2050. En 2012, seule la filière de production de biogaz par méthanisation de déchets organiques suivie d’une mise aux spécifications du biométhane avant injection est fonctionnelle à l’échelle industrielle. Très complémentaire et visant une biomasse différente, de type lignocellulosique, la filière de production de biométhane de 2ème génération (2G) par gazéification et méthanation est encore au stade du pilote de R&D et son industrialisation est envisagée à l’horizon 2020.

Le potentiel biométhane 2G est estimé à partir de la source d’énergie primaire à la base de sa filière : la biomasse lignocellulosique (bois, pailles,…). Il s’agit ensuite de déduire de l’intégralité de la ressource lignocellulosique existante la part qui n’est pas accessible ou qui est déjà valorisée, afin de ne considérer finalement que la ressource disponible pour de nouveaux usages, dont la production de biométhane 2G.

Une fois la ressource accessible pour la production de biométhane 2G obtenue, des scénarios technologiques sont appliqués afin d’estimer quantitativement le potentiel de biométhane qui peut être produit, puis enfin injecté.

Les biomasses dans le périmètre de l’étude sont :

  • Biomasse forestière ;
  • Produits Connexes de scierie, déchets bois fin de vie et boues de papeterie ;
  • Coproduits agricoles (pailles) ;
  • Cultures énergétiques (méthodologie dédiée) ;
  •  Coproduits d’industries agroalimentaires.

2020 et 2050 : deux exercices prospectifs distincts

Pour 2020, l’étude se borne à une extrapolation de la situation 2012 sur la disponibilité de la biomasse lignocellulosique.

A l’horizon 2050, un exercice de prospective a été réalisé. 3 scénarios ont été construits, avec chacun des indicateurs tels que le taux de retour au sol pour les pailles et les menus bois, la surface disponible, prenant des valeurs différentes :

  • S1: scénario tendanciel extrapolé de la situation actuelle ;
  • S2 : scénario de développement durable de la biomasse énergie dans une optique de prise en compte de l’équilibre entre les usages et dans un contexte de sobriété énergétique ;
  • S3 : scénario de développement fort de la biomasse énergie sans considération de durabilité à long terme.

Un potentiel élevé de biomasse énergie, pouvant être dédié à la production de biométhane 2G

Lire la suite du rapport Biométhane de gazéification – Février 2013

Etude réalisée pour le compte de GrDF par le CRIGEN de GDF SUEZ

Comité de pilotage :
GrDF, ADEME, MEDDE-CGEDD, MEDDE – DGEC, MINEFI – DGTrésor, MINEFI – DGCIS, MAAF – CEP, MAAF – DGPAAT

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux