Suez compte augmenter sa production de biogaz de 30 à 50% en cinq ans

Suez Environnement envisage de participer à plus d'une centaine de projets de méthanisation dans les cinq ans.

000299932_illustration_largeSuez a annoncé mardi 15 septembre son intention d’augmenter sa production de gaz à partir de déchets et de boues de 30% à 50% d’ici à 2020, le groupe misant en particulier sur l’injection croissante de biométhane dans le réseau de gaz français.

LA FRANCE, EN RETARD

« La France, par rapport au reste de l’Europe, est extrêmement en retard en matière de production de biogaz (…) On est dans un rapport de un à dix entre ce que nous produisons en France et ce que produit l’Allemagne.

GrDF, le gestionnaire du réseau de distribution français, estime que le biométhane – du biogaz épuré – devrait représenter 1% de la consommation française en 2020, la loi de transition énergétique ayant fixé un objectif de 10% en 2030. Il a également élaboré un scénario selon lequel 73% du gaz consommé en France pourrait être d’origine renouvelable en 2050.

Suez envisage de participer à plus d’une centaine de projets de méthanisation dans les cinq ans qui viennent, alors qu’il en compte aujourd’hui 170. »

Source de l’article de l’Usine Nouvelle | Auteurs : Benjamin Mallet | Le 15 septembre 2015

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux