Livre Blanc BioGNV 2014

Le bioGNV : une solution française de mobilité durable

Le biométhane, un carburant d’avenir

Le bioGNV ou biométhane carburant est une des valorisations possibles du biogaz, gaz renouvelable produit par la dégradation de matières organiques.

Le bioGNV est le cousin renouvelable du GNV (Gaz Naturel Véhicule) ou méthane carburant, qui est, lui, produit à partir de gaz naturel.

Tous deux constituent une alternative aux hydrocarbures de type essence ou diesel : 18 millions de véhicules dans le monde roulent déjà au biométhane/méthane (environ 1,7 % du parc mondial de véhicules, avec une croissance annuelle de 18 %).
Le développement du bioGNV, carburant renouvelable, est étroitement lié à celui de la filière GNV, le gaz naturel constituant un carburant fossile de transition avant que la production de biométhane ne prenne le relai.

En France, la filière GNV connaît une progression sensible depuis 2011 mais elle ne représente que 0,04 % du parc national de véhicules. Les usages se sont surtout développés du côté des métropoles urbaines, pour les transports collectifs ou les bennes à ordures et du côté de la grande distribution, pour les flottes de véhicules de services.

Le bioGNV, produit sur le territoire national à partir de matières organiques, présente de nombreux atouts environnementaux et économiques: ressource renouvelable, peu d’émission d’oxydes d’azote et d’oxydes de carbone comparé aux véhicules roulant au diesel ou à l’essence, pas de fumées noires, meilleur bilan des carburants pour ce qui concerne les émissions de gaz à effet de serre (GES), et création d’emplois non délocalisables.

Pourtant, la filière se heurte à des obstacles qui entravent son décollage : absence de véhicules légers, de série, de marque française roulant au bioGNV/GNV et, principalement, la faiblesse du maillage en stations de ravitaillement. Dès lors, l’implication des pouvoirs publics est nécessaire pour que se déclenche une dynamique entre les acteurs du système industriel français.

A partir de ce constat, le Club Biogaz ATEE présente ses recommandations pour créer les conditions d’un décollage de la filière bioGNV d’abord dans les flottes captives (bus, véhicules d’entreprises, taxis…) puis pour les véhicules des particuliers. Ces recommandations, détaillées dans le présent Livre Blanc, s’articulent autour de 5 axes :

  1. Afficher une position ferme et une stratégie de long terme
  2. Inciter les collectivités et les transporteurs à utiliser le bioGNV/GNV
  3. Envoyer un signal clair aux constructeurs français
  4. Organiser l’approvisionnement en biométhane
  5. Généraliser l’accès à tous

En savoir plus : Livre Blanc

Edité par le Club Biogaz ATEE – Association Technique Energie Environnement

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux