Morbihan Énergies met le moteur en route pour la filière du biogaz

Un carburant renouvelable à partir de biogaz qui devrait générer entre 4 000 et 10 000 € d'économies par camion

demonstration-d-une-recharge-en-gnv-d-un-camion-hier-sur_2709966_493x405pUne trentaine de sociétés de transport du département étaient réunies à Locminé, hier, à l’invitation de Morbihan Énergies et GRDF. Objectif : mettre en place une filière biogaz. Une station de recharge verra le jour en 2016 dans l’agglomération vannetaise. 
« Nous sommes réunis pour réfléchir à de nouveaux carburants pour le transport. La deuxième idée, c’est de le produire localement », explique Jo Brohan, président de Morbihan Énergies, le syndicat initiateur, avec ERDF, de la rencontre organisée, hier, à Locminé, sur le site du Ligerpôle, à l’intention des entreprises de transport, de messagerie et des collectivités territoriales. Une trentaine d’entre elles ont répondu à l’invitation, intéressées par cette initiative de développement du gaz naturel véhicules (GNV) et du bioGNV via la construction de stations d’avitaillement.

4.000 à 10.000 € d’économies par camion

Cette initiative morbihannaise s’inscrit dans une dynamique régionale plus large, « pour faire de ce carburant renouvelable un atout au service de transports plus propres et moins émetteurs de particules polluantes ». Avantage environnemental donc mais aussi économique, puisque la directive européenne AFI (Alternative fuels infrastructures) et la loi de transition énergétique rendent ce carburant plus avantageux, avec une réduction de l’ordre de 30 % du coût par rapport au diesel ; la fiscalité est moins contraignante et de 4.000 à 10.000 € d’économies peuvent être envisagées sur le coût d’exploitation unitaire d’un véhicule. Soit une amélioration de la compétitivité des entreprises de transport et l’ouverture de nouveaux marchés.

Première station à Locminé

La première station BioGNV accessible au public a été inaugurée à Locminé en mai 2015, à l’initiative de Liger (Locminé innovation et gestion des énergies renouvelables), afin d’inciter les flottes d’entreprises à consommer de l’énergie verte. Locminé, « un vrai pôle de référence en Bretagne », relève Jo Brohan, mais qui ne suffira pas pour une montée en puissance de la filière, ni à l’approvisionnement des véhicules en transit. C’est pourquoi Morbihan Énergies a pour objectif d’installer une autre station de charge GNV sur le territoire morbihannais d’ici la fin de l’année 2016.

Et une seconde en projet du côté de Vannes

Les entreprises de transport seront consultées sur le choix de l’implantation probablement au niveau de l’agglomération vannetaise, à proximité de la RN 165, pour permettre aux camions d’y accéder rapidement. « Entre les pistes et les équipements, on a besoin d’une surface de 1.500 m². Ce qui veut dire installation de compresseurs et de bombonnes de stockage », indique Christophe Laly, chargé de mission planification et énergies à Morbihan Énergies. Et, ajoute Jo Brohan, « rien n’empêche les entreprises d’avoir leur propre station de recharge pour leur flotte ». Un schéma directeur régional, comportant un plan de développement de stations d’avitaillement, est en cours de réflexion.

Source de l’article Le Télégramme l Auteur Emmanuel Nen l Le 15 Janvier 2016

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux